AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 u gnn4 do ☆ VANILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 78
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: u gnn4 do ☆ VANILLE Lun 17 Juin - 20:10


« u gonn4 do »
feat Vanille.

 


 

« Oyé Oyé, c'est en cette magnifique soirée que j'offre 3 verre à la fille qui m'accompagne ! Attention, deux filles c'est DOUBLE. Qui veut ? Vous là-bas ? Allez, vous avez trop la tête d'une bourrée, non mieux, d'une prost- »

Baffe. J'entends huer, m'insulter, des sacs contre ma tête. Baffe et rebaffe triple baffes. Mais. ça. suffit. SUFFIT. STOP. Alors je courrais, je courrais alors que mes potes derrière éclataient de rire, je leur levais le majeur en fuyant ces furies. Problème, elles croyaient que ça leur était adressé : j'empirais mon cas. D'abord c'était un paris, en même temps à quoi je m'attendais ? J'aimais les défis, celui-là je le trouvais plutôt drôle même si je sentais que j'allais me retrouver le corps complètement trouer comme un gouda à cause des ongles de ces demoiselles. Sérieusement... Je traversais la route comme un attardé tandis que le feu était rouge pour moi : j'étais fou. Les mécontentes s'arrêtèrent. Je faisais un bras de d'honneur à l'autre bout sur le trottoir, provocateur, avant de voir de nouveau des froncements de sourcils, je continuais ma fuite encore un peu plus loin. Dansant en même temps l'air jovial, satisfait d'une telle lâcheté. Pourtant, ce paris étaient dans l'unique but de pouvoir accéder à cette boîte, enfin on était des loosers donc on a fini par s'en amuser voyant que ça ne marchait pas sérieusement. Pas grave. L'un a proposé qu'on se mette par deux et qu'on fasse les gays. JE MEURS. Mais je doutais qu'on acceptait un groupe de six garçons, vous voyez ? Nouvelle technique : rentrer seul. C'était possible ? Aucune idée. Je n'étais pas spécialement fan pour fréquenter les boîtes et autre chose dans le genre, mais de temps en temps ça ne faisait pas de mal. Sauf que là, c'était vraiment la première fois que je me rendais ici. Alors, essayons : j'allais y aller en premier. Mes potes étaient non-loin. J'avançais vers l'entrée, raclant ma gorge, montrant ma carte d'identité à l'entrée. Pas possible. Il me dévisageait de haut en bas. RACISTE.

- Ce n'est pas possible dans cette tenue.
- Oh mais M. Maxwell Takashi si, je suis son meilleur ami, je suis japonais comme lui. Lançais-je tout confiant.
- Pardon ? Vous vous fichez de moi ? Me fixait-il sous ses lunettes d'un air méprisable.
- Bah quoi ?
- Dehors.
- NAN.

Et je fonçais comme un petit rat malheureusement il m'attrapait par le col et me soulevais avant de me repousser sur le côté : il m'engueulait en me disant d'aller voir ailleurs. Quoi, le patron n'était pas japonais ? Mais merde qui c'est qui m'a dit ça al- BANDE DE CONNARD DE FDP DE RKFDLHJFK. Putain. Je. passais. trop. pour. un. boulet. fuck. fuck. fuck. Comment je pouvais être aussi naïf putaing ? Attention je suis chinois moi hein. HEIN.

- 王八蛋 !

Je l'aurais un jour, je l'aurais. Je fixais le vigile. Plissant les yeux, mes doigts en forme de V se dirigeaient vers mes yeux pour ensuite les tourner en sa direction l'air de dire : Toi. Toi alors toi. Hn. A l'oeil. Je revenais alors deux heures plus tard, minuit environ : j'étais plutôt bien habillé contrairement à tout à l'heure : j'avais enfilé un kimono exprès parce que ces salauds m'avaient dit que le dirigeant était un japonais. Alors j'ai voulu faire genre m'voyez style ouais c'mon pote et tout et touuut. t'peux pas test laisse passer boss². MAIS BANDE DE. Je suis con ok. Deuxième tentative, prions je ne sais quoi qu'il m'oublie. Après tout il y a 535353535 personnes qui doivent passer ou pas, en, aller quoi, deux heures ?

C'est finalement passé crème. Je n'en revenais pas. J'étais soulagé même si lorsque je m'étais pointé devant lui j'avais retenu ma respiration. Genre ça allait faire quelque chose, genre il n'allait pas me reconnaître. Coup de chance ? Inattention ? Je ne sais pas. Mais. alors. pourquoi. cette fois. il m'a laissé passer. Alors que j'étais seul ? Oh oui, les vêtements, d'accord d'accord. Les autres ? ILS SE DÉMERDERONT. Tâchons tout de même de ne pas se faire remarquer. Malheureusement une certaine chose attirait mon attention : Un jeune homme, là, sur le cul, enfin, sa poche du cul. Il y avait un porte-monnaie. Mais. il. était con ? Ou ? Je me frottais les mains, m'avançait discrètement et pouf.

- Je suis. riche. oh mon dieu.

Je me reculais, me délectant d'avance, j'ouvrais : 1€, plus carte d'identité plus'euh j'sais pas moi... fuck kfhhlhrh ? J'étais dépité, déçu, dégoûté. Je m'avançais tranquillement vers le type et lui tendais le porte-monnaie. J'sais pas 50€ ça aurait été bien. merde quoi ce n'est pas rien. Je me dirigeais vers le bar et m'asseyais sur le comptoir.

- Pourquoooooi.... Je laissais ma tête s'écraser sur celle-ci. Aie.

@destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Dim 23 Juin - 20:04

Telle que je suis, je ne peux pas vous affirmez qu'un jour je pense redevenir normale. Ce qui m'envahit, ce qui fait de moi ce que je suis, je pense que désormais c'est indissociable de ce que je veux être, les habitudes ont la vie dure comme on dit.
Call of the wild ♛
Tu sais très bien que tes problèmes ne vont qu’empirer ma chère. Et pourtant tu continues cette farandole de bêtises et provocations en tout genre. À croire que tu ne sais que faire cela, ou bien que tu te plais à sans cesse essayer d’échapper à ton destin si cruel. Je sais très bien ce qui te pousse à faire tout ça, l’appel  de la sauvagerie. Cette même sauvagerie dont tu ne peux pas te passer. Ce qui te pousse à devenir si étrange et si difficilement descriptible. À vrai dire je ne sais pas comment décrire ces agissements, parfois tu obéis aux ordres et parfois cela te passe par-dessus la tête, je suppose que personne ne peut te le reprocher après tout ce que tu as vécu. Mais tout de même, il me tarde de savoir ce que tu réserves à Sol Falena. Décideras-tu un jour de passer à l’action, je n’attends que cela. Pour l’heure, la seule chose que je peux affirmer avec certitude, c’est que tu es folle. Une putain de folle dingue même. Ce qui te rend si attrayante et si effrayante à la fois, tu es capable de tout. Vanille… Montre-nous à quel point, ta motivation de te venger est grande, est-elle omniprésente dans ton esprit si dérangé ? Je veux le voir, nous le voulons tous.

_ Huh… Putain de sa race de son père le gigolo ! Ça me casse les ovaires.
    FUCK.


Toujours aussi vulgaire. Pourtant tu es bien réputée au sein de l’équipe du projet pour être la personne la plus calme de ce monde virtuel. Ah oui j’oubliais, encore un des bugs qui touche ta personnalité, décidément, ça n’en finira jamais. Mais, que s’est-il passé pour que tu deviennes aussi agressive ? Oh, je vois, tu viens de péter un de tes talons. Cela te servira de leçon, marcher avec ce genre de chaussure sur des avenues faites de pavés, ce n’est vraiment pas la meilleure des choses à faire. Cela dit, je connais une personne qui arrive à se casser la gueule avec des chaussures ayant une certaine uniformité au niveau de la semelle, ce qui nous provoqua un gros fou rire, mais je n’en dirais pas plus, je ne vends pas la mèche comme cela moi. Bref, te voilà maintenant dans une situation compliquée, mais il me semble que tu peux gérer ce genre de situation avec un certain calme n’est-ce pas ? Eh bien, fait donc.

_ JE HAIS CE PUTAIN DE MONDE DE MEEEEEEERDE.  

OK… bah on verra peut-être plus tard pour le calme olympien, je repasserai quand je pourrai le constater. Pourtant ce n’est pas la faute de Sol Falena si tu ne sais pas encore parfaitement marcher avec ce genre de chaussures, tu cherches peut-être à séduire avec ? Bah la pour le coup, tu risques surtout de ressembler à une fille déchirée par l’alcool qui se mettrait à boiter parce qu’elle aurait connue un coït un peu violent on va dire. Ce qui est une expression presque soutenue pour dire que… non je plaisante, je vais m’arrêter là, c’est mieux pour les âmes sensibles. Tu pètes ainsi ton autre talon en balançant ta chaussure au hasard quelque part. Sauf que celle-ci heurte une voiture de police. Pas de chance. Tu te précipites dessus, l’enfile en un éclair et tu te carapates en courant, on voit ainsi tout le courage dont tu fais preuve quand quelque chose ne se passe pas comme prévu. Cela dit, je ne pense pas que tu as envie de passer une nuit au poste, surtout que… tu as oublié tes papiers chez toi. Tu as au moins pensé à prendre de l’argent pour picoler, c’est ce qui s’appelle avoir le sens des priorités.

Te voilà devant la boîte de Maxwell, pas un ami à toi, mais, tu dois souvent discuter avec lui, car celui-ci semble obséder par le déroulement des choses dans le vrai monde. Faire cette intermédiaire te casse les couilles comme jamais, mais malheureusement, tu ne peux pas y échapper. Alors, fais ton boulot et ferme ta bouche. Même si… tu as prévu autre chose ce soir, mais quoi ? Dieu seul le sait. Les vigiles te regardent, ils te matent. Tu en as marre de ces regards libidineux sur toi, surtout quand l’un d’eux s’amuse à te draguer.

_ Hey Miss ! T’as pas un 06 ? En tout cas, t’es trop charmante.
_ Ta gueule, toi t’es moche. Et si t’étais payé aux neurones, tu ne toucherais pas un radis petite merde.

Et tu entres dans la boîte, laissant le vigile aux moqueries des clients, pas de chance, ceux-ci tu ne les reverras pas de si tôt. Ces mecs n’ont aucun neurone, mais leur mémoire en revanche fonctionne très bien. Te voilà à l’intérieur, et soudainement, tu ressens une espèce de choc électrique parcourir ton corps, comme un grand frisson. Serait-ce la fièvre du… je ne sais pas quel soir on est ? Non, plus grave encore, ta personnalité est sujet à d’autres bugs, que va-t-il se passer cette fois ? Je me frotte les mains rien que de l’imaginer. Tu te diriges vers le comptoir, tu commandes un truc TRÈS fort. Quand soudainement l’équipe du projet tente de te contacter. * Vanille ! Qu’est-ce que tu fous ?! Retourne dans ton appartement TOUT DE SUITE. *

_ Non… je vais me bourrer la gueule, me défoncer et baiser ce qui me vient sous la main pigé ?  

Ta réponse a le mérite d’être claire, le problème, c’est que t’as gueulé un peu fort, de ce fait, ton voisin tourne la tête vers toi.

_ Non merci, je ne m’intéresse pas aux petits nems que vous avez entre les jambes. Je préfère le gazon.  

Mon Dieu… l’équipe du projet s’affole, toi tu restes de marbre, la réaction de ton voisin sera imprévisible, la soirée promet d’être… PARFAITE.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undisclosed-desires.forumactif.org
Messages : 78
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Sam 29 Juin - 21:00


« u gonn4 do »
feat Vanille.

 


 

- Non… je vais me bourrer la gueule, me défoncer et baiser ce qui me vient sous la main pigé ?  

Je me redressais en entendant une voix féminine. Je l'observais, les yeux à moitié ouvert : comme j'avais déjà bu. Non non du tout, je n'avais rien commandé mais le fait de n'avoir rien trouver dans le porte-monnaie du type m'avait donné un bon coup puissant dix au moral. Elle parlait toute seule ou je rêvais ? Je levais un sourcil, penchant légèrement la tête sur le côté tout en continuant à l'observer. Et là. LA. OUI LA. Sans ne même lui avoir parler, sans ne rien lui avoir demander voilà qu'elle s'attaquait à Nem². MAIS LAISSE LE TRANQUILLE IL T'A RIEN FAIT SALE JLGRIKL;. Tu l'as vu peut-être grksdjldfhj ?! Ce n'était pas parce que mademoiselle était énervée qu'elle devait s'attaquer à n'importe quoi. Le pire.... c'est que je m'appelais vraiment Nem alors. Hein. Je. voilà. Même sans connaître mon nom on me... fouuuuh. Je roulais des yeux avant de poser la tête sur la paume de ma main, le regard las sur elle.

- Bouh, mademoiselle a eu des soucis juste avant ? Ou elle a ses règles ? Aie aie aie... dis-je d'un air sarcastique.

Quoique franchement, si elle voulait coucher avec ce qu'il lui passait sous la main, je ne disais pas non uhuh. C'est vrai quoi : elle était charmante. C'est tout, le reste je m'en fichais un peu, je ne la connaissais pas puis elle semblait avoir un caractère de merde alors bon. Sérieusement il m'arrivait parfois de parler tout seul quand j'étais dans la merde style " Putain j'suis dans le caca " ou encore " Comment vais-je retrouver Ruta avec ses maudites oranges di mierda ? " mais pas comme celle-ci venait de le faire.

- Non atta, je sais. A t'entendre, tes parents refusent que tu viennes en boîte ? Alors t'es pas contente vu que t'es grande, du coup tu veux boire, te défoncer et baiser ? Roooh... j'aurai pu satisfaire une certaine chose, dommage que tu broutes que le gazon, ça doit pas être bon surtout s'il y a la terre avec. J'éclatais de rire tout seul en lui donnant une petite tape sur le dos. Non sérieux je trouvais vraiment ça drôle. Ouuuf lala, je m'aime trop j'suis trop drôle j'aimerai trop m'avoir comme ami.

Je commandais peu après un verre de scotch. D'ailleurs la miss à côté avait commandé un alcool plutôt fort : Ah oui d'accord, elle voulait vraiment se saouler jusqu'au bout. Je saisissais mon verre et buvais une petite gorgée avant de le reposer tranquillement sur le comptoir.

- Non je déconne, je te taquine j'espère que tu connais l'humour hein haha.

@destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Dim 30 Juin - 15:45

Telle que je suis, je ne peux pas vous affirmez qu'un jour je pense redevenir normale. Ce qui m'envahit, ce qui fait de moi ce que je suis, je pense que désormais c'est indissociable de ce que je veux être, les habitudes ont la vie dure comme on dit.
Call of the wild ♛
Ton interlocuteur était comment dire... étrange. Un air un peu, simplet on va dire. J’évite d’employer d’autres mots pour choquer les plus jeunes. Non je déconne. Tu le regardais en arquant un sourcil comte tenu de la réponse qu’il venait de te donner. Mais de quoi il se même ce petit con ? Tu vas lui casser la gueule hein Vanille ? Non ? Oh... dommage. Et puis quelle indiscrétion franchement ! Si t’as tes règles ça ne regarde que toi. Tu les as au fait ? Non ? Bon bah dans ce cas j’imagine que tu vas lui répondre sèchement que non. Et puis ce ton sarcastique là... non y’a pas moyen il mérite de se prendre des baffes. Tu le regardais longuement avant de tourner la tête vers les bouteilles parsemées sur les étagères du bar. Tu levais ensuite les yeux au ciel. Exaspérée par ces bouffons qui s'affolaient autour de toi. Entre l’autre qui se prend pour Gad Elmaleh et l’équipe qui se prend pour une assistante sociale. Tu te retrouves avec une belle bande de blaireaux. Peut-être qu’ils participent à un concours. Le cas échéant, tu ne sais pas à qui donner la récompense. Tu hésites encore, mais ton choix va se rabattre sur le jeune homme, compte tenu de ses déclarations.

Et le voilà qui ouvrait encore sa bouche. Se moquant de toi comme-ci t’étais sa meilleure amie ou je ne sais quoi. Tu pourrais peut-être prendre la bouteille en face de toi et la lui rentrer dans le popotin non ? Un peu trop douloureux peut-être ? Essaye avec un bidon d’eau, ça peut être marrant qui sait. Le jeune homme prétexta alors qu’il aurait pu satisfaire ton besoin de plaisir charnel et se permit même de glisser une « blague » à ce sujet. Ce. Mec. N’est. Pas. Drôle. Du. Tout. En plus il rigole tout seul. Bah paye-toi toi-même pour tes sketchs tant qu’on y est petit con. Celui-ci se permit même de te taper dans le dos en précisant qu’il se trouvait très drôle. Cool ta vie. Tu veux un curly ? T’avoir toi-même comme ami ? Bah ça tu peux le faire Vanille compte tenu de tes personnalités différentes. Tu ne glissais toujours pas un seul mot à cet énergumène. Il n’en valait pas la peine. Une nouvelle fois, le jeune homme prit la parole en PRÉCISANT qu’il ne faisait que plaisanter. SANS BLAGUE ? Putain qui l’eu crû. Ah non vraiment, les bras m’en tombent.

« Whoa. Sérieux Gad Elmaleh qui nous fait l’honneur de sa présence. Ton prochain spectacle à l’air d’être une tuerie. »

Sarcasme, quand tu nous tiens. Oh puis toi aussi t’as le droit de faire des vannes après tout. Mais tu voulais revenir sur sa déclaration précédente. Pour cela, tu bus une petite gorgée de ton verre avant de lui dire :

« Mes parents sont morts. »

GROS. GROS MALAISE. La tête médusée du type. OH PUTAIN T’ES TROP DRÔLE. Tu le regardes alors, on dirait presque qu’il se décompose tellement il est gêné. Tu éclates alors de rire pendant quelques secondes. Tu lui jettes alors un regard provocateur avant de dire d’une voix amusée :

« Garde ton Nem pour les intéressées, j’suis majeure et vaccinée, je prends mes décisions toutes seules. Et puis... t’es pas drôle au passage. »

Un peu trop directe cette personnalité tu ne trouves pas ? Quoi que. C’est drôle quand c’est comme ça n’est-ce pas ? Tu pris alors une nouvelle gorgée de ton verre avant de lâcher un hâle de satisfaction. Tu te tournes alors une nouvelle fois vers l’apprenti comique avant de lui dire :

« Alors Jamel, c’est pour quand la tournée ? »

Oui tu utilises plusieurs noms, parce que tu ne sais pas comment il s’appelle et tu as la GROSSE FLEMME, de lui demander. C’est triste quand même. Le pire c'est que ce mec peut ne pas connaître ces deux figures emblématiques de l'humour français. Ça risque d'être drôle tiens.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undisclosed-desires.forumactif.org
Messages : 78
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Mar 2 Juil - 14:04


« u gonn4 do »
feat Vanille.

 


 

Qui ? Quoi ? Hein ? Gad quoi ? Spectable ? Je levais un sourcil en me frottant l'arrière du crâne, ne comprenant pas trop de quoi elle parlait, enfin globalement ouais genre : t'es pas drôle. Mais j'en ai rien à faire, vous le savez autant que moi. Et voilà qu'elle venait d'annoncer une chose qui me calmait et me refroidissait directement. Mes parents sont morts. C'était une blague. Je restais un petit instant immobile en la fixant. Ops. Merde. merde. merde. merde. merde. Heu. Attends. J'fais quoi ?! J'sais pas, j'pouvais pas savoir moi, roh. Je tapais mes doigts sur le comptoir en crispant ma mâchoire, embarrassé. Enfin, réellement je ne savais pas si elle se payait de ma tronche. C'était tout à fait probable, mais n'étant sûr de rien je préférais ne pas me la ramener. Puis rire de ça n'était pas vraiment amusant.

Oh, elle était majeure et vaccinée, prenait ses décisions toute seule ? Bien. Elle m'avouait aussi que je n'étais pas drôle. Je souriais laissant échapper un petit soupire discret entre temps. Boh, tu dis ça parce que tu ne me connais pas et tu as peut-être une première et mauvaise impression de moi, je comprends je comprends moui, à moins que tu manques vraiment d'humour et prends tout au pied de la lettre. J'sais pas.

« Alors Jamel, c’est pour quand la tournée ? »

MAIS STOP AVEC DES FLKDFJLH. Je tournais mes pupilles en sa direction, la regardant d'un air incompréhensible. Je ne pouvais tout de même pas lui dire que je m'appelais Nem elle allait VRAIMENT se foutre de ma gueule et je n'allais pas l'assumer. Enfin si, j'assume mon nom mais parfois nom en fait. D'façon je les emmerde ceux qui en rit D'ACCORD ?! Aller, c'est une inconnue que je ne reverrai peut-être jamais comme beaucoup, alors je pouvais lui mentir, hein, hein ? Ou peut-être que si... tant pis. Je la fixais d'un air sérieux.

- Arrête avec tes noms chelou, moi c'est Jerry. Je marquais une pause. Jerry Gole. J'explosais de rire et frappais ma main contre le comptoir à mainte reprise, alala même pas ivre et j'arrivais à faire ce genre de connerie. Je reprenais mon air sérieux. Non je m'appelle Lanori Babouchtrouladekupotire, retiens bien ce nom et n'en ris pas, car qui sait. Je plissais mes yeux et rapprochais mon visage du sien. Un jouuuuur je reviendrai te haaanter.

Décidément elle allait me trouver idiot, shooté, fou ou je ne sais quoi mais bon. Pourquoi faire genre de me retenir de dire des conneries si je n'avais pas envie ? Moi-même je ne comprenais STRICTEMENT rien à ce que je racontais. Je finissais mon verre et en commandais un de nouveau.

- J'suis pas bourré au cas où, même si j'tiens pas vraiment le coup, j'suis comme ça en temps normal. Non sérieusement je m'appelle... Tadadadam roulement de tambour ! Je frappais mes mains sur le comptoir. Cheng. Et pas Gad ou Jarel, Janel. Toi, toi t'as une tête à t'appeler mmmh... Je reculais mon visage du sien et réfléchissais en la fixant. Ça commence par un I ? Isa ? Izelle ? Nooon un N j'suis sûr. Naaatacha ? T'as trop une tête à t'appeler Natacha. Natacha. Ohoh.

Je reprenais de nouveau mon verre.

@destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Mer 3 Juil - 14:49

Telle que je suis, je ne peux pas vous affirmez qu'un jour je pense redevenir normale. Ce qui m'envahit, ce qui fait de moi ce que je suis, je pense que désormais c'est indissociable de ce que je veux être, les habitudes ont la vie dure comme on dit.
Call of the wild ♛
Ce mec. Est. Vraiment. Très. Étrange. Tu ne savais même pas comment répondre à ses déclarations. Tu pourrais juste te contenter de lui mettre un vent et de partir tranquillement. Mais malheureusement, tu es là pour picoler. Donc tu dois supporter ses blagues. Qui non seulement ne sont pas drôles, mais en plus elles ne font rire que lui. Cela doit être vachement bizarre dans un One man show, de n’entendre que son propre rire. Le jeune homme te fixa alors d’un air sérieux. Tiens, il a pris la mouche ? Tant mieux, c’était le but. Ou bien alors il était largué parce qu’il ne savait vraiment pas qui sont Jamel et Gad Elmaleh. Tu soupirais brièvement et le laissait entamer son délire. Jerry ? Oui en effet t’as ri tout seul ducon. Toi non, c’est dommage. Hein ? C’est que ce nom à rallonge qu’il vient de te donner. Tu le regardais avec un air WTF. Tu ne sais même pas comment répondre à cela. Non seulement tu ne retiendras JAMAIS ce nom, mais en plus tu t’en moqueras aussi longtemps que tu le voudras. Pourquoi ? Parce que tu en as envie, voilà tout. Il rapprocha alors son visage en plissant les yeux, comme ci il voulait se donner un air genre James bond voyez ? Il avait juste l’air con. Dommage.

Il reviendra te hanter ? Bah putain j’espère que nom parce que tu te vois mal aller dire à la Police ou à un exorciste que tu te fais hanter par un mec ayant le nom le plus ridicule au monde. Tu arquais un sourcil et le fixais avec un air oscillant entre la colère et l’incompréhension. Tu n’avais décidément pas envie de rentrer dans son jeu. Raison pour laquelle tu prenais une nouvelle gorgée de ton verra avant de te rendre compte que tu venais de le vider. Tu fis une petite moue énervée avant d’apostropher le barman, pour qu’il te resserve un verre et fissa. Le jeune homme reprit alors la parole. Tu lâchais un râle de désespoir. Maiiiiiiis feeeeeermeeeee làààààààà. Vas-y dis-lui comment tu t'appelles et fous-lui la paix à la pauvre. Cheng ? Chinois ? Nem ? Mais quelle coïncidence. Tu riais d’une manière narquoise avant de tourner légèrement la tête vers lui, celui-ci venait d’écorcher le nom de Jamel. Tu soupirais, en fait il ne t’écoute même pas. C’est alors que celui-ci s’essaya au mentalisme en essayant de trouver ton nom en te fixant comme s’il voulait faire de l’hypnose. Manque plus que la flûte tient.

T’as une tête à t'appeler Natacha ? Mais tu vas le buter ce mec. Il se prend vraiment pour ton meilleur ami. Cela dit, si c’était le cas il connaitrait au moins ton prénom. Tu le stoppais alors avant qu’il n’aille plus loin.

« D’abord. Ce n’est pas Janel, mais Jamel. Ensuite, mon prénom commence par un V. Et pour finir. Ferme. Ta. Bouche. »

Tu repris alors une gorgée de ton verre fraichement rempli avant de reprendre la parole :

« Donc avant tu jouais aux humoristes, maintenant tu joues au mentaliste. Tu veux savoir ce qu’est un vrai mentaliste ? »

Tu le fixais alors avant de rapprocher ta tête de la sienne. Tu lui fis alors une grimace avant de lui dire d’une voix amusée :

« Tu t'appelles Nem Chao, photographe et livreur de pizza. Tu me saoules. Alors, tais-toi. Merci. »

Il va certainement se demander comment tu le sais. Comment d’ailleurs ? Merci à l’équipe du projet qui joue encore à un jeu avec toi, mais cette fois c’est le qui est-ce. Ce mec est dans les bases de données du projet, et comme l’équipe est soucieuse de ta bonne santé, ils t’ont gentiment donné son nom pour que tu ne te fasses pas emberlificoter. Comme c’est gentil de leur part. Maintenant, Nem risque de ne pas en revenir. Tant mieux. Ce n’est pas drôle sinon.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undisclosed-desires.forumactif.org
Messages : 78
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Jeu 11 Juil - 9:49


« u gonn4 do »
feat Vanille.

 


 

Je voyais bien qu'elle était lassée, énervée, fatiguée de moi en l'espace de même pas vingt minutes. Un prénom par un V ? Mh... mh.. Valérie ? Valentina ? Bof au fond je me foutais bien de savoir son nom, j'avais juste envie de taper la causette pour rien dire, parce que j'ai besoin d'ouvrir ma gueule bien que celle-ci souhaitait le contraire. Bah ouais ma poule, dans une boîte de nuit faut pas toujours t'attendre à un gentleman ou à un mec timide, voir même quelqu'un de normal. La preuve juste à côté de toi ? Pas de chance.

Oh ? Savoir ce qu'est un vrai mentaliste ? Quoi elle l'était ? Haha. Elle se rapprochait finalement de moi et prononçait mon nom, mes deux boulots. Oh. ma. mother. Non. non. non. non. ce n'était pas possible. Ce n'était pas humain. On me fait une blague c'est ça ? Y'a des caméras ou on m'a collé un truc quelque part dans mon dos ? Je fronçais légèrement les sourcils sous l’incompréhension. Noooon je suis découvert ! Oh je sais. C'est une amie aux autres ? J'suis sûr qu'on me fait une blague. Je lui donnais un p'tit coup sur le dos.

- Aller c'est bon tu te fais griller toute seule, je sais qui t'es maintenant. Je riais. C'pas vrai ils sont allés jusque là, mais c'était quoi leur but hein ? Moi j'voulais qu'on aille tous ensemble, mais bon trop pas intelligent pour pas faire comme moi tu vois ? T'es la soeur de John ? La petite amie d'Ugo ? La cousine de Keith ? Raaah je savais. soupirais-je. Je savais qu'on m'faisait une blague mais c'tellement pas drôle, moins drôle que moi d'ailleurs, que j'y vois même pas l'intérêt. Genre ils voulaient t'faire passer pour une voyante, une mentaliste ou j'sais pas quoi ? J'sais pas c'est de qui, mais dis lui que ça marche pas avec moi. J'hochais la tête d'un air faussement déçu.


@destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE Dim 14 Juil - 16:37

Telle que je suis, je ne peux pas vous affirmez qu'un jour je pense redevenir normale. Ce qui m'envahit, ce qui fait de moi ce que je suis, je pense que désormais c'est indissociable de ce que je veux être, les habitudes ont la vie dure comme on dit.
Call of the wild ♛
Oui, tu venais de semer le doute dans l’esprit du jeune homme. Nem qui est d’ailleurs un prénom plutôt original. Toi c’est une senteur, lui c’est aliment. Vous êtes à croquer ! C’était, monsieur, jeu de mots ! Oh et puis de toute façon il t’a raconté toutes ses salades alors je ne vois pas pourquoi tu ne t’amuserais pas à le faire aussi. Même si tout cela est la vérité. Mais pour le coup il était à deux doigts de tomber dans les pommes et toi tu te fends bien la poire pour le coup. Mais le problème c’est que tu ne le connais pas vraiment et il risquerait de mal le prendre et te coller une praline. Du coup tu auras besoin d’un avocat pour l’accuser et l’envoyer en taule. En plus il espère toucher à ton abricot, il est dingue ce mec ! Oui, bon je vais arrêter avec la bouffe hein ça vaut mieux. Bref, tout ça pour dire que notre jeune homme était dans l’expectative pour le moment et ça te faisait bien rire. Il doit hésiter entre te baiser les pieds pour ton numéro extraordinaire ou bien nier les faits. Finalement il choisir une autre solution, te faire passer pour quelqu’un que tu ne connais pas pour atténuer ton étonnante performance.

Le jeune homme débita encore un nombre impressionnant d'âneries. Tout aussi rocambolesques que les autres. Il ne peut tout simplement pas admettre que tu viens de le bluffer ? Non, c’est toujours plus facile de trouver des explications là où il n’y en a pas. Enfin, non ce n’est pas plus aisé, mais c’est plus logique on va dire. Toi tu restais de marbre, tu reprenais une gorgée de ton verre avant de te lever finalement en ôtant ton postérieur de ton siège. Tu fis alors quelques pas vers la piste de danse avant de finalement te déhancher sur le dancefloor ! Non je déconne. Tu tournais les talons avant de revenir à la hauteur de Nem pour lui dire d’une voix amusée :

« Ne cherche pas d’explications. J’connais pas ceux dont tu me parles, mon nom est Vanille Oltis. Journaliste et mentaliste à mes heures perdues. Bon alors, Nem Chao t’es venu pour picoler comme un forever alone ou t’amuser un peu ? »

En gros tu l’invitais à danser. Non tu ne comptes pas le draguer, car les hommes ne t’attirent pas, mais qui sait, passer une petite soirée à déconner avec un imbécile heureux dans son genre, ça ne peut pas te faire de mal en fin de compte.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://undisclosed-desires.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: u gnn4 do ☆ VANILLE

Revenir en haut Aller en bas
 

u gnn4 do ☆ VANILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flan pâtissier ananas et vanille
» carrés à la vanille
» Poires pochées chocolat et vanille
» Blanquette de veau à la Vanille !
» Marmelade de citron à la vanille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
undisclosed desires :: chaos is yours-