AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 1ère partie ▬ ALPHA ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 31
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Sam 25 Mai - 19:30




« Le cinéma, plus que tout autre art, donne l’illusion qu’il est permis d’espionner la vie des autres. »



Il était aux environs de 7h du matin lorsque vous avez dû quitter l'école de la Sainte Croix ou votre chez vous. Le réveil fut difficile pour certains, mais d'autres en étaient impatients. Quel bonheur de pouvoir inaugurer ce nouveau centre commercial pendant toute une journée. Chacun de vous pouvait en rêver. Le bus partit, vous regardiez par la fenêtre le paysage qui défilait ou vous vous contentiez de discuter et plaisanter avec votre voisin. Le voyage commençait.
Ce dernier prit aux alentours d'une quarantaine de minute. Une fois à destination, l'on vous a réparti par équipes : Beta, Delta, Alpha et Omega avec deux adultes pour vous encadrez. Vous avez découvert ce tout nouveau lieu d'abord par une visite pédagogique qui se déroula pendant toute la matinée, après quoi, vous pouviez vaguer à vos occupation sans vous éloigner de votre groupe.

En fin d'après-midi, après un bon film dans le cinéma vide, la team Alpha avec comme surveillants le psychologue K. Hyun Jun et le coiffeur Dargee accompagnants les élèves Magdalena, Dolores, Destiny et Eden se retrouvent tous à profiter de la salle d'arcade située après les salles de diffusion. Si vous êtes des nolife confirmés, vous risquez de trouver votre bonheur.

ORDRE DU RP :
- K. Hyun
- Dargee
- Dolores
- Destiny
- Eden
- Magdalena.



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Sam 25 Mai - 21:04

La vie d'une chips

aux pixels irréels.

L'Enfant déshérité s'enivre de soleil
quand il perçoit l'ombre d'un Zenith. - 562 mots

Tu n'aimais pas les sorties. Tu n'aimais pas les enfants. Tu n'aimais tout simplement pas ce qu'abritait du danger cette malheureuse pension. Alors, pourquoi t'avait-on de manière aussi extravagante quémandé, non, supplié de jouer monsieur-je-vous-surveille, hein ? On ne pouvait donc pas tout simplement te foutre la paix ? Toute la semaine, on n'avait cessé les sous-entendus douteux, les éloges, les messes soufflées trop bas. Raaaaaaah. Xhhedjdkdeke. Ces bandes de connards, ils t'auraient fait chier jusqu'au bout, jusqu'à que chacun d'entre eux te dégoûte jusqu'à la moelle. Relevant la tête, tu ne fis aucun geste de sympathie quand on te salua et encore moins quand il fallait te socialiser un temps soit peu avec autrui, dans le bus, préférant t'isoler de tout ce raffut. Tu détestais les transports en commun. Ça puait, toujours, et il y avait toujours un gosse en trop, une pétasse en trop, une emmerde de trop, quoi. D'ailleurs, tu ne te demandais même pas qui était ton collègue de besogne, préférant t'installer dans un recoin, loin de tous les regards curieux qu'on pouvait bien te lancer. Tant d'enthousiasme, par-ci et par-là... Ç'en est presque écœurant. Presque. 

Enfin, tu disais ça : ce qui était surtout véridique, c'était que les enfants chahutaient de partout. Ils courraient, ils galopaient, comme des... Des. Des. BREF. DES PUTAIN DE PILES ÉLECTRIQUES. Oh et ne parlons même pas du film. Toi qui croyais que tout cela allait se faire dans un silence religieux : même pas. Des gens commentaient sans cesse chaque moment, comme si c'était de loin les propos les plus intéressants. Et puis, il te semblait même entendre, à un moment, une fille chialait. Ah, ces jeunes... Tu les mettais devant un film avec du sang et plein de chose étrange et ça voulait déjà changer de culotte. Roulant tes yeux dans leur orbite, tu enlevais le casque qui réchauffait tes tympans par les sons qui en sortaient, avant de brusquement t'arrêter en repensant à cette horrible journée où tu devais absolument observer ces sujets dans 'la joie'. Et tout ça, tous ces gestes, en moins d'une minute... Il y avait des efforts au niveau de la volonté, c'était déjà ça. Faisant une fixation sur un visage d'adolescent pré-maturé, tu arquas un sourcil, décidant de enfin t'adresser directement à tout ce bétail que tu traînais. Tu ne reconnais personne. Sauf quelques élèves lèche-c... Bottes. Alors, avant de pénétrer dans cette salle, tu décidais d'imposer tes petites règles, histoire qu'il n'y est pas d'égarement. M'enfin, si tu ne le faisais pas, qui le ferait ? Indispensable, tu l'étais. Ou peut-être pas. 


« Vous êtes tous là ? Super... Si vous rentrez dans cette salle, vous ne cassez rien, vous restez groupés, toujours, et vous ne vous battez pas ou j'arrête tout et on retourne regarder Mamie Nova, 'kay ? J'vous préviens, le premier qui me les brise en s'enfuyant, je le laisse se d'emmerder pour retrouver la sortie avec les autres. M'enfin, éclatez-vous tout de même. »


Clair et net. Tu ne pouvais pas être plus agréable, c'était contre toute forme de logique. Roh, qu'ils te faisaient déjà chier avec leur mine de. De. De. Bref. T'installant sur un gros pouffe, tu laissas un soupir s'imbiber hors de tes lèvres, observant les innombrables écrans qui vous surplombaient de tous leurs pixels. Et personne pour buter des zombies avec toi, hein ? Dommage, dommage, maugréais-tu déjà. 

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 927
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Dim 26 Mai - 12:44


« Le cinéma, plus que tout autre art, donne l’illusion qu’il est permis d’espionner la vie des autres. »
feat TEAM ALPHA.





Depuis hier j'étais tout excité de faire cette sortie, j'a-do-rais ça. Mon dieu que oui. C'est limite si je gambadais partout dans mon appartement. Enfin voilà le jour venuuuu. C'était difficile, parce que moi aussi je m'étais levé tôt. Maintenant on était tous dans le bus, je voyais la plupart d'entre eux avec le sourire, d'autre semblait... heh... Blasé ? Alala, ces enfants ne savent pas profiter de la vie. Ils verront lorsqu'ils seront tous vieux et friper. Je cherchais du regard qui était l'autre adulte mais ne le voyais pas. Tiens, étrange ? J'haussais donc les épaules et me rasseyais devant. J'écoutais sans ne trop faire attention les discussions des jeunes. Bon, je n'étais pas si vieux non plus, mais je suis rentré dans le métier assez tôt, bouh. Je finissais par fermer les yeux. Une fois à destination j'entendais toute l'agitation, ce qui d'ailleurs, m'avait éveillé de mon petit sommeil. On arrivait finalement dans la salle de cinéma ou nous regardions un film. J'avais vu parmi eux des personnes que je connaissais telle que Eden, Destiny et Magdalena. J'étais tellement concentré que comme certain élèves, je n'ai pas pu m'empêcher de commenter par des " OH NON. " " Il va pas faire ça ?! " ou encore " Haaaan trop choouuu ", C’ÉTAIT. C’ÉTAIT TROP ÉMOUVANT. et, une fois le film fini je commençais réellement à avoir faim. Je ne sais pas mais rester à regarder un écran le ventre vide, je n'aimais pas ça. J'aurai dû acheter u pop-corn, uh... Enfin là, ce qui était bien pour nos petits enfants c'était qu'on allait à la salle d'arcade. Ouhouh.

« Vous êtes tous là ? Super... Si vous rentrez dans cette salle, vous ne cassez rien, vous restez groupés, toujours, et vous ne vous battez pas ou j'arrête tout et on retourne regarder Mamie Nova, 'kay ? J'vous préviens, le premier qui me les brise en s'enfuyant, je le laisse se d'emmerder pour retrouver la sortie avec les autres. M'enfin, éclatez-vous tout de même. »

Je tournais mon visage vers. Oh. C'était donc lui ?! Je ne l'avais même pas vu, haha ! Il était vrai que nous étions pas beaucoup mais on ne m'avait pas tout expliqué. Ou alors tout ce que j'avais retenu c'était V.I.S.I.T.E.R. Ouh il ne semblait pas content d'être là lui, qu'était-il, professeur ? Surveillant ? Nous rentrons finalement dans la salle, les élèves étaient libre de jouer. L'adulte venait s'asseoir tandis que moi, je restais toujours debout m'adressant à tous.

- Oui enfin, ça serait bien de rester grouper les enfants ! Imaginez on vous perd c'est notre faute après, on ne sait jamais si vous vous cassez une jambe en courant ou en descendant des escaliers, TOUT ARRIVE TRES VITE ALORS NE VOUS ÉLOIGNEZ PAS TROP. Voilà voilà amusez-vous il y a de quoi faire ici !

Je m'asseyais à côté de l'autre adulte en lui souriant.

- Bonjour, c'est moi l'autre accompagnateur ! Dargee. Je peux vous tutoyer ? Super ! Difficile le réveil pas toi ?

@destiny.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Dim 26 Mai - 14:08


#1ère partie : ALPHA
# UTOPIA ▬ Cinéma ; Salle d'Arcade.
# TEAM ALPHA.
Je m'étais réveillée avec un grand sourire qui allaient presque jusqu'à mes oreilles. On allait faire une sortie scolaire dans le nouveau centre commercial de Sol Falena. En plus de ça, on était les seuls à y aller pendant toute cette journée! TROP COOL. Je me réjouissais d'avance. Peut-être que j'aurai une infime chance de pouvoir aller dans un coin tranquille avec une fille discrètement. Han. JE ME RÉJOUISSAIS TELLEMENT. Ça promettait. Bien. On partit donc tous en bus, c'était tranquille. On était répartis en plusieurs groupes. Quatre, plus précisément. Et je sais que vous le savez déjà, alors je ne vais pas me perdre dans tous ces détails.
Je ne connaissais pas grand monde, c'est vrai... mais c'était bien quand même. Avec les deux adultes, on était allés voir un film dans la salle de cinéma. Rien à redire, c'était bien. Il avait failli m'arracher une larme. Après cela, la salle d'Arcade! Le Paradis existait pour de vrai. Ô merci, merci mille fois, Seigneur.
« Vous êtes tous là ? Super... Si vous rentrez dans cette salle, vous ne cassez rien, vous restez groupés, toujours, et vous ne vous battez pas ou j'arrête tout et on retourne regarder Mamie Nova, 'kay ? J'vous préviens, le premier qui me les brise en s'enfuyant, je le laisse se démerder pour retrouver la sortie avec les autres. M'enfin, éclatez-vous tout de même. »
« Oui enfin, ça serait bien de rester groupés les enfants ! Imaginez on vous perd c'est notre faute après, on ne sait jamais si vous vous cassez une jambe en courant ou en descendant des escaliers, TOUT ARRIVE TRÈS VITE ALORS NE VOUS ÉLOIGNEZ PAS TROP. Voilà voilà amusez-vous il y a de quoi faire ici ! »
Groupés ? Hein ? ... Gangbang ? Partouze ? ... MAIS CE N'EST PAS MA FAUTE SI CHAQUE MOT A UN SOUS-ENTENDU. Mais bon, je fus certainement la première à sauter sur les consoles pour jouer. Ah, que c'était bon de tomber dans une salle pareille. J'étais certainement dans le meilleur des groupes. D'ailleurs, je me demandais ce que faisaient les autres... au pire, je m'en fous. IL FALLAIT PROFITER DE L'INSTANT PRÉSENT. Wouhou! C'était la fête! ... comment ça j'suis pas calme ?


IMAGE : TUMBLR # code by shiya.

_________________

: KOUKOU. OPDZ£¨L%¨PKA :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Dim 26 Mai - 18:47




“ Fuck. fuck. fuck. fuck. fuck.”

Mais putain de dezihdfoezfiez. Mais qu'est-ce que je fous là moi? C'est quoi cette sortie à la con? Si j'avais su... j'aurais inventé une excuse. En plus on est en sorte d'équipe. J'aime pas les sorties. Surtout, un centre commercial? Mais on en a rien à fiche d'un centre commercial. Youhou! Les profs, réveillez vous. Pfff, quoi, aller. Il doit aux alentours de dix heures. Je me suis levée, il devait être sept heures. Non mais sept heures quoi! Au final, je ne me suis pas réveillée à temps, je me suis faite engueuler par un surveillant de mes *bip*, je suis énervée et j'ai même pas pu me défiler avant que le bus ne parte. Aaaaaaah. J'en ai marre. Tout le monde court, ils font du bruit. Dargee est joviale comme d'habitude et le psy tire la gueule. Toujours aussi chiant lui aussi. Pfeuh. Je passais mes bras autour de ma nuque, les cheveux en bataille et le regard vide, je voyais qu'on était arrivés à destination. Bon, bref, y'a eu le blabla habituel des personnes qui avaient le "devoir" de nous surveiller et tout le monde à commencer à courir. Bref, quelle bande d'excités tout de même. C'est juste un centre commercial, pas la sixième merveille du monde.
Aaaaaah. J'ai mal à la tête, nom d'un chien! Alors qu'on était un peu groupés, je commence à perdre patience. Quoi? Sérieux? Un film? Oh mon Dieu qu'il a l'air niais. Je veux partir! Mais non, on m'avait à l'oeil. Alors oui... j'ai vu ce film. Bon, autant dire que j'ai péter un câble avant la fin car l’héroïne était d'un niais "Oh mon hérooooos! Venez que je vous embrasse!" Berk. Alors j'ai réussit à m'éclipser discrètement de la salle et j'me suis barrée dans la salle d'arcade. Boaf, on viendra ma chercher plus tard. Je vais faire un tour moi. Bye, les débiles.
Et je partis seule, de mon côté.
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Mar 28 Mai - 8:57



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

Une sortie. UNE SORTIE QUOI ! Non mais c'est top délire méga-groove ! Pour une fois que j'avais pas besoin d'une bonne excuse pour pas aller en cours ! Puis à ce que j'en savais, nous, notre groupe on allait au cinéma. Genre le truc trop bien. En fait, j'crois que même si on aurait du visiter un musé j'aurais été heureux, tant que je me tapais pas la prière matinale, c'était cool quoi.

Bref, on était tous très tôt dans le bus. Y'en avait des endormis, et d'autres comme moi surexcités, pourtant, on allait juste dans un nouveau centre commercial, enfin j'veux dire par là que d'ici quelques jours, on aurait très bien pu tous y aller juste avec des potes, mais bon, c'était pas du français, ou d'la géo, alors ça me convenait.

Je connaissais à peut près toutes les personnes de mon groupe... Plus où moins quoi. Il était de mon devoir, aussi, de connaître du monde, vu dans le club où je suis. Après c'est sûr que j'avais plus d'affinités avec Destiny et Dargee, les autres, bah... C'pas que je les aimais pas, au contraire, ils étaient sûrement sympas, mais bon voila, j'avais pas eu l'occasion de les voir...

On entra dans la salle de cinéma, on nous fit voir un film... Je l'avais pas vu celui-là. Il était peut être un peu gnangnan c'est vrai, mais plutôt amusant, d'ailleurs, je crois que j'étais un des plus bruyants de la salle, à tout commenter là, je sentais que j'en faisais chier plus d'un !

Une fois le film finit, nos deux accompagnateurs nous emmenèrent dans la salle d'arcade. OH MY GOD ! Je kiffais. Sérieux, je KIFFAIS ! J'avais limite envie de les embrasser, oh woui, viens par là mon ptit psychologue que je te vio...

« Vous êtes tous là ? Super... Si vous rentrez dans cette salle, vous ne cassez rien, vous restez groupés, toujours, et vous ne vous battez pas ou j'arrête tout et on retourne regarder Mamie Nova, 'kay ? J'vous préviens, le premier qui me les brise en s'enfuyant, je le laisse se d'emmerder pour retrouver la sortie avec les autres. M'enfin, éclatez-vous tout de même. »

Je... Hum... Bon tant pis... Ha... Heureusement que Dargee était là, au moins, il détendait l'atmosphère.

- Oui enfin, ça serait bien de rester grouper les enfants ! Imaginez on vous perd c'est notre faute après, on ne sait jamais si vous vous cassez une jambe en courant ou en descendant des escaliers, TOUT ARRIVE TRES VITE ALORS NE VOUS ÉLOIGNEZ PAS TROP. Voilà voilà amusez-vous il y a de quoi faire ici !

HAHA ! Hum... Bref, je me dirigeais vers plusieurs jeux. J'essayais de squatter un peu tout le monde, histoire de faire connaissance, mais j'étais comme une ptite puce qui allait partout, en gros j'arrivais avec un "Salut c'trop cool cette sortie hein ?! Oh j'aime ce jeu, bon choix !" et puis je repartais, voir quelqu'un d'autre. Fallait vraiment que je me calme.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Mar 28 Mai - 11:20

Pffft. Surexcitation. Le bus puait la transpiration et l’enthousiasme ; et toi tu étais encore perdue dans des lambeaux de sommeil perdu. L’air aussi revêche qu’à ton habitude, et pourtant beaucoup moins abordable qu’en temps normal ; ce qui n’est pas une sinécure. Tu essaie de faire abstraction des hurlements de moules surexcitées, des mauvaises blagues qui fusent. Tout ceci te lasse par avance, réellement. Ce n’était pas comme si tu étais une demoiselle que le shopping fait rêver, Magdou. Et pourtant, cette sortie, mieux, cette inauguration du centre commercial, tu l’attendais avec un tantinet d’impatience.

Sans doute est-ce l’heure à laquelle vous avez du vous réveiller qui exacerbe encore ta mauvaise humeur. Quoique tu dois être l’une des plus tardives à avoir émergé. Un quart d’heure te suffit amplement pour te préparer après tout. Tu plains les pauvres filles qui mettent autant de temps ne serait-ce qu’à brosser leurs cheveux.
Casque sur les oreilles, yeux sur le paysage, tu avais failli louper la répartition en équipes. Team, pardon. Dit à l’anglais, c’était TELLEMENT plus stylé. Et ziva que tu te retrouvais avec Dargee. Le coiffeur allait te taper sur le système, tu le sentais bien. Team Alpha. Alpha, comme le mâle dominant. Si c’est pas trop la classe.

Tu avais traîné les pieds toutes la matinée ; non mais sérieusement, qu’est-ce qu’il y a de pédagogique dans un centre commercial ? Même ça, ils ont trouvé le moyen de le rendre CHIANT –excusez-la, il n’y avait pas d’autre mot. Et puis le film. LE FILM QUOI.
Tu as vaguement cru que tu allais te transformer en serial-killer. Celle qui se cognait la tête contre le mur de désespoir devant une telle niaiserie ? C’était toi. Celle qui maudissait le scénariste sur 13 générations ? Encore toi. Celle qui sifflait de désapprobation devant tous les commentaires ravis et surtout inutiles des autres crétins ? Toujours toi. Celle qui avait une folle envie que des zombies débarquent et trucident tout cela ? Toi, toi, et toi.
Quand Pascaline s’accrocha au cou de Gérard en lui disant que sa vie était dénuée de sens s’il n’était pas à ses côtés, plus que des envies de meurtres, ce furent des pensées suicidaires qui t’envahirent. Heureusement que c’était le plan final.

Et paf, direction la salle d’arcade. Ouais, pourquoi pas.

Et une tonne de recommandations de la part du premier accompagnateur ; bla bla bla bla, ca rentre par une oreille et ca ressort par l’autre, c’est l’avantage de s’appeler Magdalena Tinkel. Tout juste remarque-tu qu’il semble aussi avenant que toi-même. Puis c’est au moment de Dargee de causer ; dingue ce qu’il peut te paraitre stupide, tellement que tu ne parviens pas à t’empêcher de lever les yeux au ciel.
Et là, BAM, vous êtes lâchés. T’en vois une qui semble prête à sauter partout. Une autre qui est partie toute seule de son côté. Un qui va voir tout le monde sans se poser nulle part ; tu l’évites.
T’as envie de parler à personne.

Mains dans les poches, tu tourne, tu vire. Tu ne sais pas vraiment quoi faire, en réalité. Ton regard se pose une arme à feu en plastique. Tiens. On va défoncer du zombie. En imaginant que c’est Pascaline et son cher Gérard, le scénariste et le producteur, ce crétin de coiffeur et tous les autres de manière générale ; les gens t’emmerdent, aujourd’hui.



Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Mar 28 Mai - 16:01

La vie d'une chips

aux pixels irréels.

L'Enfant déshérité s'enivre de soleil
quand il perçoit l'ombre d'un Zenith. - 744 mots

Tu avais espéré t'éclipser, discrètement, sans que personne ne le remarque. Mais au lieu de ça, tu demeurais assis, à moitié affalé, sur l'espèce d'oreiller confortable qui s'enfonçait de plus en plus sous ton poids. Tes pensées sont péjoratives sur la quasi-totalité des élèves que tu te dois de trimballer. Mais, plus tu les recomptes, plus tu remarques qu'il y a une absente. Putain de gosses à la con. Même pas capable de respecter des malheureux consignes pourtant clairs. Malheureusement, tu n'as pas le temps de chercher qui manque à l'appel : ton collègue de besognes vient t'adresser la parole. Tu réfléchis déjà à une manière de le fuir. Mauvais ? Non... !

« Bonjour, c'est moi l'autre accompagnateur ! Dargee. Je peux vous tutoyer ? Super ! Difficile le réveil pas toi ? »

Ah mais nan. Nan. Nan. Nan. Nan. Qu'il ne vienne surtout pas te causer pour parler de futilité et du beau temps, merde. Surtout qu'il risquait d'être déçu, le pauvre, s'il tenait vraiment à sympathiser avec toi. Affichant une tête complètement blasée, tu baisses les yeux, soupires, puis décides alors de lui répondre, calmement, sans t'agacer. 

« D'après toi... »

Tu n'étais pas sec, juste un peu cassant.
Un froncement de sourcils, puis un râle. Horripilant. Ce type, tu le sentais, allait décidément trop parler. Tu détestais les personnes bruyantes, surtout quand tu étais exténué, morose, et qu'elles partaient d'un monologue pour faire connaissance. Mais avant de te réjouir sur une autre chose, ironiquement parlant, tu vois une petite silhouette avec une sorte de perruque sur la boîte crânienne. Super. Qu'est-ce qu'elle faisait là, celle-là.Agaçante. Tu bâilles puis fronces les sourcils de nouveau. Décidément, tu ne feras que ça de la journée... Te levant sans un mot à l'égard de ton ancien interlocuteur, tu arrives près de la surnommée Destiny, la surplombant de tous les centimètres, plutôt flagrants, qui vous séparaient. Puis, saisissant sa main, tu l'entraînes sur le pouf à côté duquel tu t'étais assis... Et par la même occasion, à côté de l'autre adulte. 

« ... Destiny, c'est ça ? Tu ramènes ton cul ici, à côté du décoloré. Maintenant, démerde-toi avec lui et ne joues pas à la rebelle prématurée, tu seras mignonne. »

Malgré le sourire narquois qui te fait office d'expression faciale, tu pestes déjà contre cette enfant. Elle t'énerve. Blonde, décolorée, greluche dans son genre : aucun intérêt. Si seulement elle pouvait se taire ou bien converser avec l'autre blonde... Quoi que elle, elle te faisait vraiment flipper. Tu grimaces rien que d'imaginer le genre de décadence le monde devra supporter. Si c'était pour cela qu'on essayait de préserver la nature et tout le blabla inutile basé sur une science infuse inexistante, tu préférais encore plus polluer l'air ambiant de la Terre, quitte à corrompre l'héritage que les adultes transmettaient aux rebelles juvéniles. Tu soupires, avant de constater qu'il n'y avait seulement des blonds qui t'entouraient. L'horreur. Puis, te regard croise une autre blonde. Mais pas dans le même style : elle, ce n'était pas un poussin. Mais un genre de nain. Tu arques un sourcil, te dirigeant vers elle. Même petite, il n'y a que elle qui, visiblement, t'intéresse pour l'instant. Une buteuse de zombies. Un sourire étire tes lèvres. Singulière, peut-être l'était-elle. Tout ce que tu sais, c'est que tu aimes déjà ses goûts. Sans demander ton reste, tu viens t'installer près d'elle, saisissant toi aussi une arme blanche, bidon, mais qui allait te décompresser d'une manière... Époustouflante. Tu n'attends pas qu'elle te donne son accord et commences alors à rafler quelques nouveaux records auprès d'elle, ignorant la proximité de vos deux corps et surtout, ce que tu devais être aux yeux de tous. Désinvolte, tu râles, t'installant confortablement comme bon te semblait.

« Crève, crève, crève. »

Tu t'énerves tout seul. Ironique, tu l'es, surtout que tu t'excites tout seul sur les pauvres morts-vivants fictifs qui s'écroulent au sol, aussi vite que les coups d'index assénés à la malheureuse gâchette. Tu n'as pas envie de parler. Et, espérant qu'elle le comprenne, tu demeures juste près d'elle, jetant de temps en temps des œillades furtives au reste du groupe. Puis, te souvenant qu'il y avait l'autre blondinet d'accompagnateur, tu oublies complètement le monde réel et te plonge dans ces pixels. Tout ce qui t'importait, c'était que tu passes un bon moment, non ? Les paroles ne te suffisent plus pour communiquer avec ta partenaire de défonce : tu préfères de loin les actes et les regards pourtant insignifiants que tu lui portes de temps en temps. À surveiller, elle aussi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 927
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Mar 28 Mai - 17:20


« Le cinéma, plus que tout autre art, donne l’illusion qu’il est permis d’espionner la vie des autres. »
feat TEAM ALPHA.





J'étais heureux de voir que certain s'étaient immédiatement jetés sur les machines de jeux : personnellement, ce n'était pas trop mon truc. Je n'étais pas un grand fana à ce genre de chose et même si on m'y forçait, je n'y tomberais pas accro. Alors cette salle ne me faisait ni chaud ni froid, mais les regarder avec le sourire était déjà bien, ça me rendait encore plus de bonne humeur. Ah oui, tout et n'importe quoi pouvait me divertir... enfin pas longtemps je suppose. D'ailleurs je ne me faisais pas trop de soucis en ce qui concernait les élèves ils semblaient tous heureux d'être ic... oh ? Peut-être pas tous finalement. Mais voilà, ils vont gentiment écouter les grands et. et... Je ne m'inquiétais pas. Je riais en voyant Eden s'excité comme une puce. Ça faisait tout drôle de voir des personnes que je connaissais en groupe, j'avais envie de les prendre dans mes bras. Je commençais à être déjà en manque d'affection moi kdjgdfhfh

« D'après toi... »

JE..... Hmf. Pas drôle. Je lui souriais, un peu nerveux face à cette... comment dire ça, réponse ? Cet accompagnateur semblait vraiment être blasé, dépressif. Ouh, mais décidément il y en avait tout plein des blasés dans ce monde. Heureusement qu'il y en avait des comme moi pour rajouter des couleurs dans une photo en noir et bl... bref oui je commençais à dire un peu n'importe quoi sans aucun sens. Je me frottais l'arrière du crâne, un peu gêné. Je ne sais pas moi tu peux faire GENRE de me répondre normalement. Enfin, il était direct, il ne se cassait pas la tête c'est bien c'est bien. MAIS J'ESSAYAIS DE FAIRE LA CONVERSATION MOI J'Y ÉTAIS POUR RIEN. Je détournais légèrement la tête et crispais légèrement mes doigts sur le pouf. Je me contentais de regarder les autres en... en. Avec ce foutu blanc qui me rendait mal à l'aise. MAIS IL L'A CAUSE JE M'EN FOUS. L'autre adulte se levait et se dirigeait un peu plus loin, tiens, pourquoi faire ? Je remarquais finalement qu'il venait de surprendre Destiny. Il la traînait vers moi, la reposant sur le pouf. A l'entendre il semblerait qu'elle avait tenté de s'échapper. BAH GKDFHLFH COMMENT ÇA ? Décoloré ? Se démerder avec moi ? Mais il a cru que j'étais un divertissement kfdhfglhfgh ? Oui oui, c'est vrai, il a raison. Non mais.... et après ça s'étonne que les élèves se rebellent, COMMENT QU'IL PARLE LUI. Non, parler de cette manière ne servira pas à grand chose. Il finit peu après par nous quitter. Je soupirais.

- Rolalala lui alors... Bah, alors Destiny ! Comme ça tu voulais partir ? Pouuurquoi ? Tu ne t'amuses pas ? Tu as écouté ce qu'on a dit ? C'est important mine de rien. Regarde il y a plein de jeux, tu ne veux pas y jouer avec les autres ? dis-je en levant mon regard sur tout le reste avant de regarder l'accompagnateur. Regarde même lui y joue ! et d'ailleurs avec... Noooon... MAGDANOU TOI AUSSI TU T'AMUSES ?! hurlais-je avec enthousiasme.

@destiny.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Mer 29 Mai - 13:52


#1ère partie : ALPHA
# UTOPIA ▬ Cinéma ; Salle d'Arcade.
# TEAM ALPHA.
Je jetais un petit coup d’œil aux membres du groupe dans lequel j'étais "condamnée" à rester. Il y avait quelques filles, mais quasi-tout le monde était déjà en train de jouer. Je ne faisais pas forcément gaffe à ce qui s'passait autour de moi, après tout, c'était la salle d'arcade. J'étirais mes bras, j'étais peut-être un poil épuisée... mais je continuais de jouer. Comme à peu près toute chose dans la vie, je commençais à me lasser du jeu auquel je jouais ; alors je partis en essayer un autre. Et devinez sur quoi je tombe ? Un jeu qui commence par un S. Non, pas Super Mario Bros... SLENDER. Je le lançai alors. Un casque était recommandé, d'ailleurs, il y en avait un à côté du clavier. Bien sûr, je le mis, histoire que je puisse paraître encore plus tarée en poussant des cris.
J'avais bien commencé la partie, trois pages étaient en ma possession... et je sursautai. Bordel d'effet sonore qui accompagne le Slenderman. Je voulais à tout prix gagner. Quatre. Cinq. Six. Sept. J'apercevais la huitième page. Je touchais la fin du bout des doigts.
« AAAAAAAAH! BORDEL DE...! »
Je n'avais même pas jeté un œil aux autres, mais je pouvais facilement deviner qu'ils me fixaient tous. J'avais fais mon maximum pour ne pas faire de cris beaucoup trop forts afin de ne pas les déranger, mais quand même... ENFIN, ILS PEUVENT COMPRENDRE QUAND MÊME. ÇA FAIT PEUR QUAND T'ES TRANQUILLE ET LE SLENDER SE TÉLÉPORTE SUR TOI EN TE FAISANT GENRE « COUCOU. JE VAIS TE TUER ALORS QUE T'AS VU LA DERNIÈRE PAGE. HÉHÉ. »


IMAGE : TUMBLR # code by shiya.

_________________

: KOUKOU. OPDZ£¨L%¨PKA :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Mer 29 Mai - 16:28

ϟ Error. Game over.
✣ it's a fucking badness.
Pffff. Il n'y a vraiment rien à faire. C'est quoi tout ce monde partout là? Ces sourires niais. Serieux? Ils ont jamais vus de salle d'arcade de leur vies. Et puis franchement, c'est quoi cette sortie là? Je détestes les sorties scolaires c'est vraiment nul. Et non! Je ne suis pas dégoutée parce que je ne suis pas dans le même groupe que Kinsue shqsodjozef. J'ai Dargee alors ça va. Mais je pense qu'il me prend vraiment pour une gamine parfois.
Mmh? Eh! Noooooon, pas toi! Pas le psychologue psychopathe! Casse toi nooon. Zut, je me suis faite avoir mais quel enculé lui aussi! Je.ne.veux.pas.venir! Il me fit asseoir sur un truc tout moue tandis que je sentais ses yeux de poissons me fixer avec dédain.

« ... Destiny, c'est ça ? Tu ramènes ton cul ici, à côté du décoloré. Maintenant, démerde-toi avec lui et ne joues pas à la rebelle prématurée, tu seras mignonne. »

Mais quel sfdihidef! Je serrais les poings tandis que je lui fis un fuck dès qu'il eu le dos tourner à ce putain d'insociable de mes deux! Raaaah, j'en ai marre, je veux rentrer, j'ai faim. Mais qu'est-ce que je fous là bon sang?!
Oh non, pas la morale Dargee. Je passais une main sur mon front dépitée.

- Rolalala lui alors... Bah, alors Destiny ! Comme ça tu voulais partir ? Pouuurquoi ? Tu ne t'amuses pas ? Tu as écouté ce qu'on a dit ? C'est important mine de rien. Regarde il y a plein de jeux, tu ne veux pas y jouer avec les autres ?

Non, rien à foutre de ces jeux. Je ne suis pas une sale geek. Moi ce que j'aime c'est dormir et manger, et pas me niquer les yeux avec ces conneries. Je frappais ma tête contre le mur derrière moi, passant un regard vers les personnes de mon groupe. Eden, une blondasse cheloue, une autre avec un style assez garçon manqué. Putain.

« Je peux aller aux toilettes au moins? » Dis-je prenant une mine de chien battue.

Plan B. Je vais m'enfuir par la sortie de l'entrée. De toutes façons, ils ont l'air à fond dans leurs jeux vidéos.


(c) mélange de code.


Curseur sur le gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Jeu 30 Mai - 15:24



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

Mine de rien, le tour était vite fait, et j'arrivais pas à me passionner pour un jeu en particulier, à tourner en rond, je commençais sérieusement à me faire chier grave ! Enfin... La blondasse là-bas, qui se chiait dessus à cause du jeu m'avait occupé un instant, mais bon... Alors je m'attardais un peu plus sur d'autres jeux, un peu plus calme, je soupirais. C'est fou ça, en vérité, chuis un vrai mec blasé j'crois hein. Au final j'allais vers une espèce de chaise en cuir là, y'en avait un peu partout dans les coins de la salle, j'observais, peut être que j'trouverais quelque chose d'intéressant à tirer de cette journée, alors, me basculant doucement, j'analysais un peu, mais bon... Rien de rien, ah si ! Destiny là... Elle va vers Dargee... Why ? Elle a fait une connerie ? Je penchais un peu la tête, comme si j'pensais que j'entendrais mieux. Elle avait l'air de mauvais poil déjà, alors le fait qu'elle demande à aller aux chiottes... Moué... Eh ma grande, cette excuse, jl'avais déjà faite avant toi, il tombera pas dans l'panneau le blond ! Quoique... Oh, et si j'venais t'aider ? Une pierre deux coups, tu te casses, et moi j'prends l'air. Alors, c'est très rapidement que je vins vers les deux, avant même que Dargee est pu lui répondre, et je lançais ce fameux :

" Dis, j'peux l'accompagneeeeeeeer ?"

Élémentaire. Elle allait sûrement me détester, mais elle me remerciera tout à l'heure. Enfin, j'espérais quand même qu'on nous laisserait partir, mais j'pense pas... Enfin ch'ais pas... On verra, j'aurais essayer ♪

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Jeu 30 Mai - 21:30

La tranquillité. Notion qui a autant de façons possible d’être interprétée que d’interprètes potentiels. Ta conception de la tranquillité est dans l’immédiat fort simple : qu’on te laisse buter du zombie en paix, péter un câble quand ton arme en plastique n’avait plus de balles et sursauter quand on te sautait dessus à l’improviste –virtuellement, bien sûr.
Oui, théoriquement, c’est très simple, et ton imagination aidant, tu as déjà dégommé Pascaline une bonne dizaine de fois. Sifflant entre tes dents des imprécations grossières, exhortations funestes à l’encontre de morts-vivants qui ne pouvaient bien évidemment pas t’entendre, tu lui demandais à chaque fois « Alors, c’est mieux qu’avec Gérard, hein ? ». Pas trop fort, pour ne pas attirer l’attention sur toi. Tranquillité, tranquillité.

Tu n’as pas dû penser à ses mots assez fort ; voila qu’on s’installe à côté de toi. Tu ne dit mot ; lui non plus. Tu sais pas qui c’est, tu t’en fous. Plongée dans un monde de pixels, tant qu’il ne cherche pas à t’en tirer ou à faire la conversation, peu t’importe.
Tes cibles virtuelles passent du stade de morts-vivants à morts-tout-court avec une rapidité plutôt satisfaisante ; ton index joue de la gâchette avec profusion et enthousiasme. Aaaah, ca fait du bien.

-« Crève, crève, crève. »

T’aurais pas mieux dit.
L’autre s’énerve, l’autre rage ; presque autant que toi. Mais ca paie ; un rapide coup d’œil sur l’écran voisin t’apprend que son score vient de dépasser le tien.

-« Azy. Me pique pas mon record. P’taiiiiiiiin. Perdu. C’est d’ta faute, en te parlant j’me suis déconcentrée. Fais chier. »

Agacée, agressive, sifflement à peine audible ; tu ne sais même à qui tu t’adresse, Magdalena. Camarade ou accompagnateur ? Tu t’en fous, à vrai dire, mais il faut bien avouer que tu rejettes spontanément la possibilité que ce soit un adulte qui soit venu jouer à tes côtés. Bourrée de préjugés que tu es.
Tu embrayes pour une nouvelle partie. En réalité, les quelques mots que tu as crachés n’attendent pas de réponse ; plus qu’avec l’homme, c’était avec toi-même que tu discutais. S’il te répond, et que tu perds pour ça… Tu lui balanceras ton poing dans la tronche.
Un zombie ; deux zombies ; trois ; arrivé à treize, tu perds le compte. Tu ne remarque pas les œillades rapides qui te sont glissées, tout ce que tu observe, c’est que ton voisin a encore et toujours un highscore qui dépasse le tien.
Ca t’énerve, grands dieux, ce que ça t’énerve.

-« Noooon... MAGDANOU TOI AUSSI TU T'AMUSES ?! »

Un hurlement, voix de crécelle ; crispement d’épaules devant une telle agression verbale. Perdu. GAME OVER. Ca clignote en énorme lettres rouges sur l’écran.
Saleté. Que quelqu’un le trucide violemment avant que tu n’aies des ennuis parce que tu l’as fait toi-même. Tes poings se serrent ; tu repose aussi sec l’artefact contrefaisant très mal une arme à feu pour faire craquer tes doigts. Te serais-tu crue dans un film d’action ; mieux, un blockbuster ? Volte-face soudain ; tes yeux lancent des éclairs derrière tes sourcils froncés.

-« AAAAAH ! MAIS EST-CE QUE J’T’EN POSE DES QUESTIONS, MOI, SALE CRETIN DE COIFFEUR DECOLORE ?! »

Ce dernier mot a du être capté par des oreilles contre la volonté de leur propriétaire, et stocké dans le subconscient de celle-ci. C’est la première fois que tu utilise cette expression pour t’adresser à Dargee. C’est donc aussi la première fois que tu te demande s’il est VRAIMENT décoloré.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Ven 31 Mai - 22:06

La vie d'une chips

aux pixels irréels.

L'Enfant déshérité s'enivre de soleil
quand il perçoit l'ombre d'un Zenith. - 602 mots

Plus les secondes passent, plus les zéros qui accroissaient ton score explosaient l'écran de leur caractères cyan. Un sourire se forme. Tu aimes te déchaîner contre ces zombies irréels. C'était complètement jouissif, en fait. Tu ressentais du plaisir, une certaine aise à tous les pulvériser en quelques coups de gâchettes codées. Ce jeu était extraordinairement relaxant. Tu songeais à tout ce qui te faisait gravement chier pour que la tension s'atténue. Magie ? Non, c'était juste purement psychologique. La jeune fille à tes côtés semblait par ailleurs, elle aussi, irrémédiablement absorbée par le jeu... Ou peut-être moins ? En effet, alors que tu t'amuses à placer des têtes sur toutes tes cibles qui finissent par humer le sol, l'enfant te parle, agacée, horripilée. Par quoi ? Tu ne cherches pas vraiment à comprendre ; tu écoutes juste ce qu'elle a à te dire. Après tout, n'était-ce pas ton devoir de psychologue ? Ironie, ironie. Lorsqu'elle te narre ses plaintes, tu ne prends même pas la peine de lui répondre et encore moins de la regarder. Aucun intérêt. Tu ne veux pas répondre à ses propos qui n'espèrent aucune réponse. Qu'elle aille faire son cahier de doléances ailleurs au lieu de t'agacer avec ses jérémiades complètement... Dérangeantes. Malheureusement, tu voulus continuer à jouer dans le calme. Mais l'autre décoloré semble bien décider à heurter la tranquillité d'autrui. Aussi, sans doute encore plus éméchée que toi, l'adolescente s'exclame. Tu n'assimiles pas ce qu'elle semble clamer mais entends néanmoins la fin de sa tirade. Qui te perturbe. Trop. 

« AAAAAH ! MAIS EST-CE QUE J’T’EN POSE DES QUESTIONS, MOI, SALE CRETIN DE COIFFEUR DECOLORE ?! »

... Mais merde. Merde, merde, merde et MERDE.
Elle te déconcentre. En une fraction, ton regard se porte ailleurs. Désarçonné, dépaysé, le monde te semblait déjà antique, presque trop capricieux. Tu fronces les sourcils. Tu venais de foutre ton score en l'air à cause d'une gamine  même pas capable de contrôler ses putains d'hormones. Tu as envie de fracasser la manette au sol. Et tu le fais. L'aigu de l'impact résonne différemment dans tes oreilles. Elle te semble tantôt mélodieuse, tantôt singulière, et tantôt trop banale. Tu ne fais déjà plus attention à ces choses futiles qui décorent le sol. Le regard portait sur la demoiselle, tu t'esclaffes déjà. Tu te conseilles d'êtres gentil. Mission impossible, décidément. 

« Mais. Toi. TU AS TES RÈGLES OU QUOI ?! TU PEUX PAS GUEULER AILLEURS, NAN ? ET TU OSES VENIR ME DÉRANGER PARCE QUE T'ES SIMPLEMENT ET COMPLÈTEMENT NAZE POUR GARDER UN SCORE AU-DESSUS DU MIEN ? Décoince le putain de tampon qui te sert d'allumette avant que je te montre ce qu'est une vraie bombe. »

Tu cris. Puis râles. Et finis par conclure. 
Tu ne t'étais pas énervé contre une élève depuis longtemps. Trop même. Enfin, de cette façon là, du moins. Ébouriffant tes cheveux, tu arques un sourcil quand tu vois une toute autre scène se dérouler à proximité. Tu omets vite l'autre débile qui braille partout avant d'afficher la même mine blasée à... Destiny, voilà, c'est ça. Et l'autre élève ? Pas le temps de chercher ; tu t'en contre-fiches, de toute manière. Mais la débilité de leurs propos te forcent à intervenir. L'autre adulte aurait sans doute accepté, vu l'autorité qu'il exerce sur ces gosses...  

« Et puis quoi encore ? Tu veux vérifier si elle a bien réussi à monter sur la cuvette des chiottes ? Elle y va avec l'autre blonde, celle avec les yeux bleus, ou rien. »

Tu soupires. Tu ne sais pas quoi faire d'eux. Une fille qui se laisse accompagner par un garçon aux toilettes ? Hu. Never.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬ Sam 1 Juin - 9:38




« Fin des festivités »


Soudain, les portables des accompagnateurs se mettent à biper. Il est presque 18h. C'est la sonnerie de l'heure signifiant qu'il est temps de rentrer chez vous. Tout le monde à rendez-vous dans le hall d'Utopia.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE.
SECONDE PARTIE ICI



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 1ère partie ▬ ALPHA ▬

Revenir en haut Aller en bas
 

1ère partie ▬ ALPHA ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» La pointe Saint Mathieu - Partie 2 et... Fin !!!
» Oui-Oui aux pays des bisounours ou le débat en partie MF
» la répartie d' une femme ! lol
» [HRP] Recyclage de la partie "Animation du Duché".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
undisclosed desires :: DETENTE :: archives :: RPG-